Acheter des Stéroides, Peptides et HGH de qualité | musclesroids.com

Acheter des Stéroides de qualité, hormones, produits pour perdre du poids…

Musclesroids.com

ACHAT DE STÉROIDES, HORMONES & PEPTIDES DE QUALITÉ

Tout savoir sur Halotestin

Halotestin-25mg-60-tabs-steroid-oral

En ce qui concerne les stéroïdes les plus puissants, Halotestin (Fluoxymesterone) est proche du sommet. Halotestin est un stéroïde très puissant mais qui a des utilisations assez spécifiques et pour ces raisons, il n’a pas connu la même popularité parmi les bodybuilders que la plupart des autres stéroïdes.

Guide du cycle Halotestin
Cycle Halotestin

Halotestin excelle à augmenter considérablement la force et pour cette raison, il peut être apprécié par les athlètes de force compétitifs. Alors que de nombreux stéroïdes offrent un certain niveau d’amélioration de la force, la capacité d’Halotestin est à un niveau extrême, mais comme nous le verrons, ce grand avantage s’accompagne d’inconvénients importants qui réduisent considérablement l’opportunité pour la plupart des bodybuilders de choisir d’utiliser ce stéroïde.

Note de l’auteur : Le guide suivant est basé sur mon expérience personnelle et ne promeut PAS l’utilisation illégale de stéroïdes (PED). J’utilise actuellement cette pile de suppléments .

Qu’est-ce que Halotestin ?

Halotestin est un stéroïde anabolisant oral dérivé de la testostérone avec une force anabolique très puissante, mais malgré cela, il n’est étonnamment pas très populaire parmi les bodybuilders par rapport aux autres stéroïdes et cela peut être dû au fait que malgré sa puissance, il n’est pas aussi efficace à construction de masse comme beaucoup d’autres composés.

Structure de la fluoxymestérone (halotestin)
Structure de la fluoxymestérone (halotestin)

Halotestin a certainement encore de nombreux excellents avantages qui conviendront à certains culturistes et athlètes, en fonction de leurs objectifs personnels. Il s’agit d’un stéroïde qui ne s’aromatise pas, ce qui le rend attrayant à des fins de coupe, car vous n’aurez pas à faire face à des effets secondaires liés aux œstrogènes tels que ballonnements et gyno.

Comme avec tous les stéroïdes, Halotestin vient avec sa part de négatifs et les plus notables sont son risque de toxicité pour le foie et ses propriétés androgènes très puissantes. Cela fait d’Halotestin l’un des stéroïdes les plus difficiles à utiliser en ce qui concerne les effets secondaires.

Avantages de Halotestin

Halotestin est livré avec une note anabolique qui est environ 19 fois plus puissante que la testostérone . Cela peut être trompeur pour les utilisateurs de stéroïdes non informés ou novices qui pourraient automatiquement penser que ce profil anabolique substantiel conduira à des gains de masse incroyables. Ce n’est cependant pas du tout le cas car malgré cet indice anabolique massif, Halotestin ne transfère pas très bien son anabolisme au corps.

Une très petite quantité, le cas échéant, de cette propriété anabolisante a un effet lors de la prise d’Halotestin. Au lieu de cela, ce sont les propriétés androgènes de ce stéroïde qui sont les plus remarquables et ici, il a une cote de 8,5 fois plus puissante que la testostérone en force androgène et c’est pour cette raison que les effets secondaires androgènes sont si forts avec Halotestin.

Avec ces facteurs à l’esprit, nous pouvons examiner les avantages et les effets possibles que quelqu’un ressentira avec Halotestin :

Force et énergie

Une force considérablement améliorée est l’effet le plus important et le plus recherché d’Halotestin et souvent la seule raison pour laquelle un bodybuilder choisira de l’utiliser. L’augmentation massive de la force et de l’énergie provient principalement de l’effet de Halotestin sur la fonction des globules rouges. Cette force accrue aidera tout athlète à pousser les performances à de nouveaux niveaux, mais elle s’accompagne d’une agressivité accrue dans l’ensemble, ce qui la rend souvent utile pour les haltérophiles, les combattants et autres où la force agressive pourrait être un trait souhaitable.

La perte de graisse

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un stéroïde spécifique pour la perte de graisse ou d’un effet très puissant dans ce domaine, il peut toujours contribuer à la perte de graisse, mais ces effets ne seront vraiment visibles que si vous êtes déjà très maigre. Ceux qui n’ont pas déjà perdu une quantité importante de graisse corporelle au cours des phases de coupe précédentes ne remarqueront probablement pas les effets de perte de graisse de Halotestin.

Agressivité et conduite

Bien que cela soit souvent considéré comme un effet secondaire négatif, l’augmentation de l’agressivité est également considérée comme un avantage par des utilisateurs spécifiques d’Halotestin, notamment ceux qui ont besoin de plus de dynamisme et d’énergie pour certaines activités comme le combat et la dynamophilie. Tant que cette agression accrue est utilisée de manière positive, elle n’est pas considérée comme un problème par les utilisateurs d’Halotestin.

Cependant, ceux qui sont particulièrement sujets aux problèmes d’humeur ou de colère existants doivent tenir compte du fait que ce trait peut aggraver les tendances existantes dans d’autres aspects de la vie en dehors de l’arène compétitive où il est valorisé. Commencer Halotestin à faible dose pour les premiers utilisateurs vous permettra de surveiller ses effets sur vos niveaux d’agressivité et la façon dont vous y faites face. Les doses peuvent ensuite être modifiées à partir de là selon les besoins.

Pré-concours

L’une des rares utilisations de Halotestin est pendant la phase de pré-concours où le régime alimentaire est extrêmement restreint et strict et où de nombreuses personnes vont lutter ou tomber avant le dernier obstacle. Halotestin peut fournir le coup de pied et l’énergie supplémentaires nécessaires pour traverser les moments les plus difficiles juste avant un concours.

Les concurrents bénéficieront également d’un conditionnement physique amélioré avant une compétition avec une définition et une dureté améliorées. Cela ne présente que de grands avantages pour ceux qui sont déjà très maigres avec certains des niveaux de graisse corporelle les plus bas si vous voulez voir le véritable pouvoir de Halotestin dans ce domaine. Pour le bodybuilder moyen, cela ne sera pas possible, mais ceux qui portent le conditionnement physique au plus haut niveau apprécieront ce que Halotestin peut apporter à cette phase de préparation du concours.

Posologie d’halotestin

De nombreux stéroïdes vous offrent une grande polyvalence dans les dosages, permettant aux utilisateurs les plus expérimentés d’augmenter la dose à des niveaux qui offrent des avantages très puissants.

En ce qui concerne Halotestin, nous sommes limités par la puissance de ce stéroïde et les doses ne doivent vraiment pas dépasser un certain niveau. Cela comporte des risques dangereux pour la santé, notamment en ce qui concerne le foie et le cholestérol. Cela limite votre dose possible à une plage beaucoup plus petite par rapport aux autres stéroïdes.

De plus, il y a peu de marge de manœuvre en ce qui concerne la durée d’utilisation de Halotestin en toute sécurité, quelle que soit la posologie choisie. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples courants de dosages et d’utilisation d’Halotestin.

Dosage Halotestin débutant, intermédiaire et avancé

Halotestin est peu susceptible d’être un stéroïde que les débutants ou même les utilisateurs de stéroïdes expérimentés voudront envisager d’utiliser à la fois en raison de ses avantages limités et étroits et de ses effets secondaires graves. Mais pour les débutants qui choisissent de se lancer dans un cycle Halotestin, la posologie la plus sûre à respecter se situe entre 10 mg et 20 mg par jour. Même à la faible dose de 10 mg, vous pouvez vous attendre à des résultats très visibles et le délai d’utilisation pour un débutant ne doit pas dépasser les deux semaines afin que les impacts sur le foie puissent être minimisés autant que possible.

Les utilisateurs intermédiaires verront toujours d’excellents résultats à partir de 10 mg ou 20 mg par jour, mais certains peuvent choisir de s’aventurer jusqu’à 30 mg par jour pour une force accrue et des boosts à conduire pour améliorer les performances. La santé du foie et du cholestérol doit être surveillée de près lors du passage à la dose de 30 mg, car un risque accru de toxicité est pratiquement garanti.

Les utilisateurs avancés pourraient être tentés d’augmenter Halotestin à des doses élevées dans le but d’améliorer encore les effets, mais ce n’est pas la manière correcte ou sûre d’utiliser ce stéroïde. 40 mg par jour est considéré comme la dose la plus sûre d’halotestin. Tout ce qui concerne ce niveau va vous exposer à un risque extrême de dommages au foie.

Les utilisateurs avancés de stéroïdes verront des effets graves avec seulement 20 mg d’halotestin par jour, mais une fois que vous avez utilisé les stéroïdes et que vous désirez des effets plus intenses en vous aventurant avec la dose, il n’y a qu’un peu de marge de manœuvre et 40 mg sont considérés comme le plafond avec Halotestin. Peu importe à quel point vous êtes avancé ou expérimenté, dépasser 40 mg d’halotestin chaque jour est trop éprouvant pour le foie pour que quiconque puisse le gérer.

Administration et calendrier appropriés d’Halotestin

Grâce à la demi-vie relativement longue, pour un stéroïde oral, d’environ 9,5 heures, Halotestin peut être pris soit en une seule dose chaque jour, soit en fractionnant la dose quotidienne en deux. L’objectif est de maintenir des niveaux constants de stéroïdes dans le sang afin que vous receviez ses effets maximaux. Votre dosage et le moment de vos séances d’entraînement peuvent déterminer si vous choisissez de prendre une seule dose quotidienne ou si vous trouverez plus d’avantages à la diviser.

Quelle que soit la posologie que vous choisissez, les effets puissants d’Halotestin sur le foie et le cholestérol dictent qu’il s’agit d’un stéroïde qui ne peut être utilisé que pendant une période très limitée si nous voulons éviter des problèmes de santé très graves. Beaucoup de gens trouveront que même une administration de Halotestin de 2 semaines est suffisante pour obtenir d’excellents résultats, telle est la nature rapide de ce stéroïde. D’autres voudront s’en tenir à une période de 4 semaines. La durée d’utilisation maximale d’Halotestin est de 6 semaines et il n’est pas recommandé de la dépasser.

Posologie de l’halotestin féminin

L’activité androgène extrêmement forte de Halotestin en fait un stéroïde difficile à utiliser pour les femmes . Même à de très faibles doses, la virilisation est une quasi-certitude pour les femmes et pour cette raison, Halotestin n’est pas un stéroïde recommandé par les femmes pour améliorer leurs performances. En raison du manque d’utilisation par les athlètes féminines, aucune information n’est disponible sur le dosage à cette fin.

Cycles d’halotestin

Étant un stéroïde très puissant, en particulier dans le département androgène, Halotestin n’a pas la polyvalence que beaucoup de stéroïdes anabolisants ont. Cela le rend assez limité dans la façon dont il peut être utilisé dans un cycle pour un bénéfice maximum tout en gardant les effets secondaires aussi minimes que possible.

Étant donné que Halotestin n’a pas d’effets anabolisants élevés, il n’est pas utilisé comme composé anabolisant principal et ne doit pas être utilisé seul ou même avec de la testostérone à faible dose. Enfin, les effets toxiques sur le foie de l’halotestin dictent qu’il ne peut être inclus que pendant une courte période dans un cycle de stéroïdes, donc une fois de plus, nous voyons un autre facteur limitant en ce qui concerne l’utilisation de l’halotestin. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de cycles pour différents niveaux d’utilisateurs qui incluent Halotestin :

Cycle Halotestin Débutant

Les débutants à Halotestin voudront limiter son utilisation pour inclure la testostérone comme seul autre stéroïde dans le cycle à une dose qui fournira à la fois des gains maigres et une source de testostérone qui sera essentielle pendant que Halotestin supprime la fonction normale. L’énanthate de testostérone pris entre 300 mg et 500 mg par semaine entraînera de beaux gains de masse, Halotestin fournissant la force et la motivation nécessaires pour faire avancer vos entraînements.

Alors que la testostérone peut être prise pendant les 12 semaines entières du cycle, Halotestin ne doit être utilisé que pendant les 4 premières semaines pour fournir le coup de pouce initial. Ce cycle particulier peut être considéré comme un cycle de gonflement et bien qu’il ne soit pas courant, les utilisateurs trouveront que Halotestin offre une expérience différente de celle de certains des stéroïdes plus standard qu’un débutant pourrait choisir d’utiliser.

Cycle intermédiaire de l’halotestin

Ce cycle de 12 semaines ajoute le célèbre stéroïde Deca-Durabolin à la pile, qui est un composé qui ne s’aromatise pas non plus, de sorte que l’utilisateur pourra bénéficier de gains et d’une amélioration physique sans se soucier de la rétention d’eau. La testostérone dans ce cycle est utilisée uniquement comme composé de soutien à un niveau suffisamment bas pour être utile, mais pas à une dose suffisamment élevée pour entraîner une augmentation des œstrogènes. L’utilisateur intermédiaire peut s’attendre à des gains de masse de qualité dans ce cycle où la testostérone est utilisée à 100 mg par semaine, Deca à 400 mg par semaine pendant les 12 semaines entières et Halotestin utilisé uniquement pendant les 4 à 6 premières semaines maximum à 30 mg par jour.

Cycle d’halotestin avancé

Seuls les utilisateurs les plus avancés considéreront ce cycle qui utilise Halotestin pendant moins de la moitié de la durée du cycle , placé dans les dernières semaines du cycle, l’objectif principal étant d’atteindre une dureté maximale du physique, mais avec l’ajout d’ acétate de trenbolone. certains gains de masse et perte de graisse peuvent également être ciblés.

Tren est considéré comme un stéroïde qui ne convient qu’aux utilisateurs très expérimentés et ce cycle est particulièrement destiné à ceux qui participent à des concours où le cycle vous prépare avant le concours. Cela implique d’obtenir une définition et une dureté maximales avec une rétention d’eau nulle et un minimum de graisse corporelle.

Le propionate de testostérone , ou tout ester de testostérone, agit à nouveau comme un support de testostérone à 100 mg par semaine pendant 10 semaines, aux côtés de Trenbolone à 400 mg par semaine. Halotestin ne doit être ajouté que dans les 4 dernières semaines du cycle à la dose maximale sans danger de 40 mg par jour.

Empilement Halotestin

Halotestin est un stéroïde qui doit au moins être empilé avec une forme de testostérone car ses effets de suppression sont sévères. Il s’agit de la pile la plus basique, y compris Halotestin. Les personnes utilisant Halotestin à des fins de durcissement avant le concours constateront que l’empilement de ce stéroïde avec un autre androgène très puissant dans Trenbolone se traduira par un physique extrêmement défini, mais on peut s’attendre à ce que les effets secondaires soient tout aussi extrêmes, donc une telle pile n’est qu’une considération. pour les utilisateurs les plus expérimentés et avancés.

Résultats de Halotestin

En tant que bodybuilder, il est peu probable que Halotestin soit un stéroïde hautement prioritaire à inclure dans votre cycle. En fait, de nombreux bodybuilders réguliers choisissent de ne pas l’utiliser du tout, tandis que seuls ceux qui ont des objectifs très spécifiques, comme les haltérophiles, peuvent estimer que les avantages l’emportent sur les inconvénients sévères de ce stéroïde.

Cependant, les plus grands avantages sont susceptibles d’être perçus par ceux qui sont des compétiteurs physiques qui ont besoin d’un durcissement et d’une définition superbes ainsi que de la motivation et de l’agressivité nécessaires pour vous faire passer les dernières étapes d’un régime de préparation et d’entraînement très restrictif et extrême.

Halotestin offre une niche et un avantage spécifique en stimulant l’agressivité et la force, tout en contribuant directement au conditionnement physique sans les soucis d’aromatisation et de rétention d’eau associée. Cela en fait une stratégie courante pour les concurrents d’inclure Halotestin à la toute fin d’un cycle de pré-concours où il peut avoir un effet maximal au moment précis où il est nécessaire.

Halotestin a un temps de détection d’environ 2 mois et comme il s’agit d’un stéroïde qui va plaire aux bodybuilders compétitifs, ce long temps de détection est primordial pour garder à l’esprit où les tests de dépistage de drogue potentiels pourraient se produire.

Effets secondaires de l’halotestin

En ce qui concerne les effets secondaires potentiels de ce stéroïde, il existe deux principaux domaines de préoccupation. La première est que Halotestin est un androgène très puissant, en fait probablement le stéroïde androgène le plus puissant. Deuxièmement, il y a l’impact toxique sévère sur le foie pour lequel Halotestin est encore une fois l’un des plus puissants à cet égard. Voici les principaux effets secondaires à prendre en compte lors de l’utilisation d’Halotestin :

Effets secondaires androgéniques

Avec une note androgène aussi importante, il n’est pas surprenant que les effets secondaires liés aux androgènes soient également extrêmes avec Halotestin. L’acné, la perte de cheveux et la croissance des poils sont tous des effets androgènes standard. Ceux qui ont une prédisposition génétique à l’acné et à la perte de cheveux sont presque certains de ressentir de tels effets, mais même les hommes avec seulement une prédisposition légère peuvent se voir devoir faire face à ces effets secondaires particuliers avec Halotestin, et ce n’est pas souvent le cas avec d’autres anabolisants. stéroïdes.

Les effets androgènes sont également extrêmes pour les femmes et entraîneront très certainement des problèmes tels que la croissance des poils et une voix plus profonde. Ces effets secondaires font qu’il est déconseillé aux femmes d’utiliser ce stéroïde car il est pratiquement garanti qu’elles se développeront encore même à de faibles doses.

Effets secondaires oestrogéniques

Un avantage bienvenu de Halotestin est qu’il n’a pas d’activité aromatisante et, par conséquent, aucun effet secondaire oestrogénique qui est si courant avec de nombreux autres stéroïdes tels que l’élargissement du sein masculin (gyno) et la rétention d’eau ainsi que l’hypertension artérielle. Le manque d’aromatisation est peut-être le plus grand avantage de Halotestin, mais comme nous pouvons le voir lors de l’examen d’autres effets secondaires, c’est le seul domaine où le stéroïde ne cause aucun problème négatif.

Agression

Les stéroïdes anabolisants en général ont le stéréotype d’être une cause d’agressivité accrue chez les utilisateurs masculins. Bien que ce ne soit pas nécessairement le cas pour tous les stéroïdes, c’est un problème majeur avec Halotestin. Les effets androgènes exceptionnellement élevés de Halotestin entraînent non seulement une plus grande force physique, mais également une augmentation de l’agressivité globale. Ce qu’un utilisateur fait avec cette agressivité accrue est très individuel : ceux qui ont une nature naturellement calme canaliseront l’agressivité vers une force physique accrue dans le gymnase ou sur le ring, tandis que ceux qui ont une personnalité de « fusil court » ou de colère lorsqu’ils n’utilisent pas les stéroïdes sont susceptibles d’être très négativement affectés par les effets de Halotestin dans ce domaine et devraient sérieusement se demander s’il s’agit d’un stéroïde qui vaut la peine d’être utilisé pour cette seule raison.

Toxicité hépatique

Toute personne ayant des problèmes de foie ne doit pas du tout utiliser Halotestin et même ceux qui ont un foie en bonne santé doivent limiter leur utilisation à moins d’un mois. En effet, en tant que stéroïde oral C17-aa, l’halotestin est toxique pour le foie, mais même par rapport à d’autres stéroïdes oraux de ce type, la toxicité de l’halotestin est plus sévère.

Le foie est très susceptible de devenir très stressé lors de l’utilisation d’Halotestin et cela ne peut être évité. Pour minimiser le risque de dommages permanents, des mesures doivent être prises, y compris ne pas utiliser d’autres stéroïdes oraux en même temps ou pendant au moins deux mois après l’arrêt d’un cycle Halotestin, limiter l’utilisation à pas plus de 4 semaines mais encore moins est préférable, et éviter l’alcool et les médicaments qui provoquent également un stress hépatique. Halotestin est probablement le stéroïde le plus hépatotoxique disponible et ce problème ne doit pas être négligé par quiconque envisage d’utiliser ce composé.

Cholestérol et hypertension artérielle

Halotestin est susceptible de réduire votre taux de bon cholestérol HDL tout en augmentant le taux de mauvais cholestérol LDL. Cela entraîne un risque accru d’artériosclérose et de crise cardiaque potentielle avec épaississement des parois des artères. De nombreux stéroïdes présentent de tels risques à un certain niveau, mais Halotestin est l’un des plus graves en raison de son impact sur le foie, qui aide à réguler le cholestérol.

En plus de son impact négatif sur le cholestérol, Halotestin peut également provoquer une hypertension artérielle. Les effets sur le cholestérol et la pression artérielle sont des raisons importantes pour lesquelles l’utilisation à long terme d’Halotestin n’est jamais conseillée et les cycles ne doivent pas durer plus de quelques semaines. Toute personne ayant des problèmes connus de tension artérielle ou de cholestérol doit éviter complètement l’utilisation d’Halotestin. Même ceux qui ont des niveaux sains dans ces deux domaines devront les surveiller attentivement pour les changements tout au long du cycle.

Suppression de la testostérone

Halotestin est livré avec un niveau très élevé de suppression de la testostérone, plaçant une fois de plus ce stéroïde au sommet des plus puissants. Halotestin réduira considérablement la production normale de testostérone ou même l’arrêtera complètement pendant que le stéroïde est actif dans le corps.

Les utilisateurs d’Halotestin devront ajouter un stéroïde de testostérone au cycle pour maintenir des niveaux d’hormones fonctionnels et sans cette mesure, vous ferez face à toute une série de problèmes physiques et psychologiques.

Une thérapie post-cycle sera alors nécessaire après votre cycle pour rétablir le plus rapidement possible une fonction normale de testostérone et éviter une chute soudaine de la testostérone après la fin du cycle des stéroïdes. Il est recommandé d’utiliser Nolvadex et HCG (gonadotrophine chorionique humaine) pendant la PCT jusqu’à 6 semaines.

Thérapie post-cycle Halotestin

Pour stimuler à nouveau votre production naturelle de testostérone après l’avoir supprimée pendant votre cycle Halotestin , la mise en œuvre d’ une thérapie post-cycle est essentielle. L’halotestin a une très forte activité de suppression, même par rapport à d’autres stéroïdes puissants, empêchant ainsi l’axe testiculaire hypothalamo-hypophysaire (HPTA) en limitant la durée d’utilisation du stéroïde et la dose, est d’une importance vitale car de tels dommages peuvent le rendre difficile ou impossible pour restaurer la fonction normale de la testostérone.

Le moment de votre PCT pour Halotestin dépendra également des autres composés que vous avez utilisés dans votre cycle. Un protocole standard consiste à prendre Nolvadex avec HCG (gonadotrophine chorionique humaine) pendant 6 semaines. Halotestin a des propriétés suppressives très dures et le fait qu’il soit souvent utilisé pour la phase finale d’un cycle rend sage d’étendre le PCT à 6 semaines plutôt que de s’arrêter à la marque de 4 semaines qui est possible avec d’autres stéroïdes.

Cela laisse amplement de temps pour la stimulation de la fonction de testostérone et vous aide à éviter de tomber dans un état de faible taux de testostérone où non seulement les gains réalisés commenceront à diminuer, mais un excès de graisse peut être gagné, l’énergie drainée et une gamme de problèmes de santé se développer. À la fin du cycle PCT, votre corps devrait à nouveau produire sa propre testostérone à un niveau adéquat.

FAQ sur l’halotestin

Halotestin est-il dangereux ?

Chaque stéroïde anabolisant a le potentiel d’être dangereux lorsqu’il est mal utilisé, mais le risque d’halotestin est considérablement plus élevé que celui de nombreux autres stéroïdes. L’un des plus grands risques avec ce stéroïde concerne sa toxicité sur le foie. Un autre domaine qui rend Halotestin potentiellement dangereux concerne son impact sur le cholestérol, en particulier lorsque le stéroïde est utilisé à long terme. Ces effets puissants signifient que Halotestin ne doit pas être utilisé pendant plus de six semaines au maximum absolu, mais la plupart des gens ne voudront pas dépasser 4 semaines d’utilisation. Même seulement 2 semaines d’utilisation d’Halotestin fourniront des résultats substantiels tout en limitant autant que possible les effets négatifs.

Halotestin aromatise-t-il ?

Il n’y a pas d’activité aromatisante avec Halotestin, donc les effets secondaires liés aux œstrogènes ne sont pas un problème avec ce stéroïde. Cela fait de Halotestin un stéroïde qui peut fournir d’excellents effets de durcissement physique, sans la rétention d’eau observée avec de nombreux autres stéroïdes qui aromatisent. Halotestin peut donc être utilisé pour la coupe ou pour les cycles de pré-concours où l’obtention d’un maximum de tonus et de dureté est une priorité absolue. Le manque d’aromatisation de Halotestin signifie également que nous ne voyons pas cet autre effet lié aux œstrogènes redouté dans la gynécomastie.

Combien de temps Halotestin reste-t-il dans votre système ?

Halotestin peut être détecté dans votre système pendant environ 2 mois après l’arrêt de l’utilisation. Puisqu’il s’agit d’un stéroïde qui est le plus apprécié par les concurrents et les participants au concours, il s’agit d’un facteur séreux à garder à l’esprit si vous pensez que vous pourriez subir un test de dépistage de drogue à tout moment au cours de la période de deux mois suivant la fin de votre cycle.

Halotestin est un stéroïde anabolisant et, comme tous les stéroïdes de cette catégorie, il est illégal de l’acheter aux États-Unis et dans la plupart des pays ou de l’utiliser sans ordonnance. C’est également une substance interdite par les associations mondiales de dopage où elle est répertoriée comme substance améliorant la performance. Halotestin n’est pas l’un des stéroïdes les plus faciles à acheter car il n’est pas très demandé, et vous devrez le faire sur le marché noir, ce qui est bien sûr illégal. Cela entraîne la possibilité de produits de mauvaise qualité, il est donc essentiel de rechercher un fournisseur fiable.

Pendant combien de temps devez-vous utiliser Halotestin ?

C’est peut-être le stéroïde le plus puissant qui existe et le plus grand risque provient des effets de Halotestin sur le foie. Le niveau élevé de toxicité que Halotestin placera sur le foie limite la période d’utilisation sûre à une très courte période par rapport aux autres stéroïdes. La plupart des gens ne voudront pas utiliser Halotestin pendant plus de 4 semaines, 6 semaines étant le maximum absolu sans risque réel de lésions hépatiques.

Combien de temps dure la demi-vie d’Halotestin ?

Ce stéroïde oral a une longue demi-vie par rapport à la plupart des autres stéroïdes, à plus de 9 heures. Cela permet de prendre Halotestin soit une fois par jour, soit deux fois par jour en divisant la dose dans le but de maintenir des taux sanguins stables d’Halotestin pour de meilleurs résultats.

Ma conclusion et ma recommandation

L’utilisation principale de Halotestin est de connaître une augmentation substantielle de la force. Ce stéroïde n’a pas une grande variété d’effets utiles et a une utilisation ou des avantages très limités pour la plupart des gens, y compris les culturistes et les athlètes.

Sa valeur principale est pour les hommes qui participent à des activités sportives extrêmes comme l’haltérophilie, les combats et d’autres compétitions basées sur la force. Pour le bodybuilder général, Halotestin n’est pas particulièrement utile par rapport à certains des meilleurs stéroïdes anabolisants.

0
    Ton Panier
    Votre panier est videRetour à la boutique